Déconfinement du Karaté Club de Damville

Publié le Laisser un commentaire

Chers licenciés, chers parents, cher amis,
Nous voici à la veille du déconfinement. « Tant attendu » ajouterai-je, et c’est justement là qu’il faudra veiller à ne pas baisser sa garde. Les instances représentatives et les responsables de notre pays semblent l’avoir compris, mais tout un chacun peut-être pas tout à fait surtout dans notre région peu impactée par le virus comparée à d’autres. Je n’ai pas cessé d’aller au travail et le « contact » avec la clientèle de mon lieu de travail me permet d’émettre ces quelques doutes pour certains..
Pour nous, il n’est pas encore question de reprendre l’entraînement en commun ou au Dojo dès la semaine prochaine. En effet, les disciplines telles que la notre,( Boxe, Lutte, Judo, etc.), ne sont pas encore autorisées à reprendre. Pour cela, il faudrait respecter les points suivants :
• Aucun contact et une zone d’évolution de 4 à 6 m² par individu.
• Pas plus de 10 personnes.
• Pratique à l’extérieur uniquement.
Voici le lien vers une page du ministère des sports vous expliquant les points à respecter.
Nous avons cependant deux exercices qui nous permettent de respecter ces obligations : le Kihon et le Kata. Et nous avons également un lieu de pratique possible ; les étangs de Damville, sous réserve qu’ils ne soient pas pris d’assaut par toutes les disciplines sportives. Par contre la météo aléatoire et maussade annoncée pour la semaine du 11(les saints de glace) et la limitation à dix personnes m’empêche de vous donner rendez-vous aux étangs tout de suite. Et je tiens aussi à me rendre compte sur place de la possibilité d’organiser des entraînements dans la semaine qui vient. Et si il y a une possibilité, il faudra ensuite s’organiser pour ne pas avoir plus de neuf élèves à la fois et faire des roulements.
Je discuterai cette semaine avec les membres du comité directeur du club des possibilités d’une reprise.
Plus tard ce posera sans doute aussi le problème du port du masque. S’il est obligatoire pendant la pratique, que ce soit en salle ou à l’extérieur, autant vous dire tout de suite que je ne serai pas pour une reprise du tout dans ces conditions. En effet, le port du masque gène la prise d’air frais et empêche l’évacuation correcte du gaz carbonique, ce qui risque d’être très néfaste pour l’organisme pendant un effort intense et encore plus pour les enfants et les personnes âgées. Mais nous verrons…
Voilà j’espère vous avoir un peu éclairé. Je suis conscient de ne pas être porteur de bonnes nouvelles et je m’en excuse mais votre santé et votre capacité à combattre quoi que ce soit est mon principal souci. Sachez que vous me manquez tous et que je vous espère en forme malgré tout. En attendant, entraînez vous du mieux que vous pouvez et faites moi signe si besoin.
A bientôt
Laurent.

Fin de la 4e semaine de confinement

Publié le 1 Commentaire


Chers élèves, petits et grands, chers parents, chers amis, nous voici arrivés au terme de la 4e semaine de confinement, en ce jour de Pâques, et j’ai une grosse pensée pour vous. Je vous espère tous en bonne santé, vous et vos proches. Je ne peux pas prendre de vos nouvelles à tous de façon individuelle, mais soyez sûr que je pense à vous Ce confinement se vit de manière différente pour tout le monde. Certains dans un petit appart, en ville, d’autres au grand air à la campagne, seul, en famille, bref, plus difficile pour une part d’entre nous que pour d’autre. Mais l’important c’est de se protéger (et ainsi protéger les autres) et de bien respecter les différentes règles qui nous permettent de ne pas être en contact avec le virus. Rappelez-vous, la technique la plus efficace en matière de défense, c’est l’esquive. Et l’esquive suprême, c’est absence. Si vous ne donnez pas l’occasion au virus de vous toucher, alors c’est gagné.
Je dirai que la seconde, c’est de compter sur vos défenses immunitaires, mais là nous ne sommes pas tous égaux. Une part que l’on ne maîtrise pas, c’est l’hérédité, la génétique. Êtes-vous convenablement armé pour combattre ? Ça, nul ne peut le dire sans avoir été au feu. Mais il y a une partie des défenses immunitaires sur laquelle vous pouvez influer. C’est l’alimentation et votre hygiène de vie. Mangez sain, équilibré, des fruits et légumes frais, des produits non transformés industriellement ou au moins le plus rarement possible, bougez, faites de l’exercice, peu peut-être mais régulièrement. Profitez en également pour enrichir l’esprit, faites travailler votre cerveau aussi. Lecture, émissions culturelles, jeux d’esprit, etc. J’ai vu sur facebook des personnes mettre la photo de couverture d’une dizaine de livres qui les ont marqués durant leur vie. C’est une bonne source d’information où puiser si vous ne savez pas quoi lire.
Sur ces bonnes paroles, je vais vous souhaiter un bon dimanche et lundi de Pâques. Surtout soyez prudent car j’ai hâte de vous retrouver. Mais d’ici là je continue à chercher des solutions pour combattre efficacement…

Laurent Meyer

Coronavirus : fermeture des établissements

Publié le 3 Commentaires

Vous le savez déjà ou vous vous en doutez bien, les cours de Karate sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. De nous-même, et suivant en cela les recommandations des scientifiques via le Président Emmanuel Macron, nous avions prévu de suspendre les cours enfants (qui sont semble-t-il les agents propagateurs du virus) mais de conserver les cours adultes. Hélas, sous la directive de Mr Jean Luc Boulogne, Président de l’Interco Normandie Sud Eure, toutes les infrastructures seront fermées et nous n’aurons pas, hélas, accès au Dojo. Nous pensons que cette mesure est un peu excessive, surtout que nous ne nous réunissons pas à plus de 100 personnes (mesure recommandée par le gouvernement et la Fédération Française de Karate), mais nous n’avons pas le choix. Et puis, après tout, j’étais dans les premiers à critiquer le manque de vigueur de notre gouvernement à prendre des vraies mesures face à la menace du virus, je ne vais donc pas faire machine arrière maintenant. On peut en revanche facilement se dire que si les vraies mesures avaient été prises plus tôt, nous n’en serions peut-être pas là… Bref, pas de cours jusqu’aux vacances de Pâque incluses, pour l’instant et en espérant que la mesure soit efficace et voit la propagation du virus reculer. Bien sûr, nous vous tiendrons informé de l’évolution de la situation. Entraînez vous bien, seul ou en petit comité et du mieux que vous pouvez. A bientôt. Laurent

56e Gan Keiko chez Sensei Habersetzer

Publié le Laisser un commentaire

C’est une troupe assez nombreuse qui s’est déplacée au 56e stage d’hiver de l’école Tengu-Ryu de Soke Habersetzer. Mais pour les non-initiés rappelons qui est Sensei Habersetzer. Tout d’abord, il fût l’une des premières ceinture noire de France. C’était en …1961. Professeur d’Histoire et de Géographie, c’est une sommité dans le monde des arts martiaux, et il possède de nombreux Titres et diplômes japonais et chinois. Il est l’auteur de très nombreux livres sur de multiples disciplines, chinoises ou japonaises, de romans (dont un retraçant très fidèlement le génocide des chrétiens au Japon : Amakusa Shiro, samouraï de Dieu, paru aux éditions Amalthée), une encyclopédie des arts martiaux d’extrême orient en collaboration avec son épouse, aux éditions Amphora. Trop nombreux pour être tous cités ici, vous pouvez jeter un œil sur cette page . Il est aujourd’hui à la tête de son école Tengu-Ryu qu’il a créée, avec l’aval de son Maître, Tsuneyoshi Ogura, dans la plus pure tradition japonaise. Bien loin de l’aspect sportif suivi par les fédérations, Sensei Habersetzer a su garder le cap qu’il s’était fixé, il y a bien longtemps maintenant. Et c’est une chance pour nous, de pouvoir encore pratiquer sous sa direction et celle de ses experts et autres cadres du CRB-IT. Tous furent ravi de leur séjour et du travail accompli ce week-end. Et tous se virent féliciter par le Sensei pour leur sérieux et leur motivation.

Un petit tour au marché de Noël à Strasbourg

De gauche à droite : Antoine, Ysalis, Perrine, Jacques Faieff (expert CRB-IT), Audrey, Alex Hauwaert (expert CRB-IT), Magali, Sensei Habersetzer, Vincent, Julie, Marie, Laurent et Sébastien.

Rentrée 2019-2020

Publié le Laisser un commentaire

Nous espérons que vos vacances se sont bien passées. De notre côté, nous effectuerons la reprises des cours le mardi 10 septembre. La majorité des cours et leurs horaires sont inchangés. Nous continuons par ailleurs les cours de Ko Budo d’Okinawa à un voire plus tard, deux mercredi par mois. Les dates seront communiquées par Laurent.

Dans l’attente de vous retrouvez sur le Tatami…

Bonne année 2019

Publié le Laisser un commentaire


« N’ouvre la bouche que si tu es sûr que ce que tu vas dire est plus beau que le silence. »

Je voulais simplement suivre ce proverbe chinois et vous souhaiter une bonne et heureuse année 2019. Ce qui m’aurait facilité la tâche parce que du coup, la barre est haute. Mais des évènements imprévus sont survenus et me poussent, en même temps que des souhaits, à vous faire quelques recommandations, que j’avais déjà faites par ailleurs, mais que je me dois de renouveler.

Je voudrais que vous compreniez bien l’importance, la nécessité vitale même, à être attentif, présent, vigilant à ce qui vous entoure. En plus du fait de vous mener à la sagesse, cet état d’être pourrait un jour vous sauver la vie. Cependant j’ai bien conscience que c’est quelque chose de très difficile à maintenir. Votre cerveau aura toujours à cœur d’emmener votre conscience vers d’autres rivages. Quatre-vingt-dix-neuf fois sur cent, ou peut-être neuf-mille-neuf-cent-quatre-vingt-dix-neuf fois sur dix milles, il n’y aura aucune conséquence. Mais une fois, juste une fois, le réveil risque d’être brutal, voire dans le pire des cas, fatal. Des arts en dehors du Budo, des activités, comme l’art floral, la cérémonie du thé, le yoga, la méditation, la danse, etc, peuvent vous mener à cet état de présence. Mais bien évidement je trouve normal de clamer haut et fort que tous les arts du Budo doivent vous y mener. Hélas peu de professeur y sont sensible.

Cet état d’attention (de conscience modifié) n’est qu’une étape vers l’éveil, mais c’est une étape qui, dans une planification d’enseignement, s’inscrit sur le long terme. Et oui pour y parvenir il faut du temps. Beaucoup de temps et beaucoup de patience. Ce qui, dans notre société actuelle où il faut tout, tout de suite, n’est pas très attirant.
Alors il serait bénéfique pour vous que dans vos résolutions on y trouve celle de parvenir à plus de présence et d’attention, jusqu’à aller vers cet éveil qui sait ? Vous y arriverez peut-être. Seulement comme je l’ai dit plus haut, il vous faudra plusieurs années et donc de la patience, de la détermination et de la volonté.

A côté des traditionnels vœux de santé, de joie et de bonheur, je vous souhaite donc beaucoup de réussites, que vous décidiez d’entreprendre le chemin décrit ci-dessus ou pas.

Laurent Meyer

3e cours de Ko Budo

Publié le Laisser un commentaire

C’est avec un effectif en hausse (nous étions 12) que se poursuivent les cours de Ko Budo à Damville. Et vous pouvez voir sur la photo que nous avons prévu assez d’armes 😉 Ce fût encore un cours dédié au Bo (bâton de 1m80) dont il fût question hier soir. Effectivement, celui-ci est l’arme de base du Ko Budo d’Okinawa et également celle où il nous reste le plus de traces des temps anciens. Son étude est donc plus conséquente et plus importante aussi, puisqu’à la base des autres armes telles que l’Eku (la rame) ou le Nunti Bo (sorte de lance).
Mais cela ne nous empêchera pas de commencer la pratique du Tonfa au cours de la prochaine séance.
A noter qu’il ne faut pas nécessairement être inscrit au cours de Karate-Do de Damville (ou d’ailleurs) pour pratiquer cette discipline chez nous. Les inscriptions ont lieux toute l’année, alors n’hésitez pas à faire le premier pas.
Prochaine séance le 05 décembre 2018.
Ratelier_armes
Tonfa_vs_ManjiSai

Les premiers cours de Ko Budo de la saison

Publié le Laisser un commentaire

C’est dans une ambiance à la fois de découverte et studieuse que les premiers cours de Ko Budo D’okinawa ont eu lieu à Damville.
Après une présentation d’un panel assez exhaustif mais néanmoins incomplet, des armes étudiées dans cette discipline (voir photo), les élèves ont commencé à travailler avec le Bo. Ce bâton d’1m80 est un incontournable de la discipline. En effet, c’est l’arme de base par excellence, que l’on peut trouver très facilement. Celle-ci se décline en plusieurs tailles : 1m80 pour le Bo, 1m20 pour le Jo (surtout utilisé en Aïkido) et 50 Ã 60 cm pour le Tambo.
Rendez-vous le 07 novembre pour le troisième cours de la saison…

Groupe_Ko_Budo

Rentrée 2018-2019

Publié le Laisser un commentaire

Nous voici dans la dernière semaine du mois d’aout, et la rentrée se profile déjà. Ce sera une joie pour nous de retrouver les anciens et aussi, d’accueillir les nouveaux à partir du mardi 11 septembre. Les horaires de cours en semaine sont les mêmes et vous pouvez les consulter ici
Nous avons modifié les horaires du samedi matin afin de rajouter un créneau pour les enfants de 6 ans.
Également une nouveauté, nous ouvrons un cours entièrement dédié au Ko Budo le mercredi soir. Mais dans un premier temps, nous limiterons la fréquence de ce cours à une fois par mois.
Petit rappel pour avoir une idée des différentes matières enseignées au club, cliquez ici

Voilà, nous nous sommes tout dit. Les anciens licenciés recevront par courriel les dates de pré-inscription afin de limiter l’afflux les jours de cours.

Affiche-2018-2019_pour_web

Bonne fin de vacances à tous